Rendez vous le mercredi 3 juillet 2019 à 18 heures devant la CUD pour une nouvelle action !

Ce matin une centaine de victimes de l’amiante a répondu à l’appel de l’ADVASUD CGT pour protester contre l’acharnement de la direction qui a déposé une procédure d’inopposabilité contre le jugement du tribunal administratif de Lille du 20 décembre 2018 qui avait déclaré l’Usine comme site amianté.

Cette procédure vise à empêcher toute indemnisation  et tout départ anticipé en retraite des travailleurs de l’amiante.

Les victimes n’auront de cesse de lutter pour leurs droits et se donnent d’ores et déjà rendez-vous le mercredi 3 juillet 2019  à 18 h devant l’Hôtel Communautaire de Dunkerque pour une nouvelle action.